Assurance habitation pas cher : comment en trouver une adaptée à ses besoins ?

Annonce

Dans de nombreuses situations, l’assurance habitation est obligatoire. C’est le cas par exemple des locataires, qu’ils soient seuls ou en colocation. Peu importe l’obligation, souscrire à une assurance habitation est fortement recommandé pour faire face à des sinistres courants, comme un dégât des eaux, un incendie ou un cambriolage. Cependant, selon la compagnie d’assurance, une assurance habitation peut s’avérer onéreuse. C’est pourquoi, afin de trouver une assurance habitation pas cher et efficace, il est imhttps://www.papercare.fr/assurance-habitation/sinistre/degat-des-eaux/portant de connaître ses besoins réels et comparer les différentes formules. Chez Papercare, nous proposons, en quelques clics, une assurance multirisques habitation à partir de seulement 5 euros par mois. Apprenez comment choisir une assurance habitation pas chère et adaptée à votre situation.

 

L’assurance habitation est-elle obligatoire?

L’obligation d’assurer diffère selon son statut. Ainsi, une assurance habitation pas cher à trouver, n’est pas un dilemme pour tous !

Pour les propriétaires

D’un point de vue législatif, la souscription à une assurance habitation n’est pas obligatoire pour les propriétaires, qu’ils occupent ou non le logement. Cependant, si le propriétaire est occupant, il est fortement conseillé d’en obtenir une. En effet, s’il n’est pas assuré et qu’un sinistre survient de son fait ou de celui de son logement, il devra assumer seul l’entière responsabilité financière. Dans le cas où il ne serait pas responsable du sinistre, il ne pourra pas non plus être indemnisé et devra personnellement mener des recours à l’encontre du ou des responsables.

Les propriétaires occupants ou non-occupants d’un logement se trouvant dans une copropriété doivent souscrire à une assurance habitation au titre de la responsabilité civile, au moins pour se couvrir en cas de dommages causés à autrui. En effet, la loi Alur et l’article 9-1 de la loi du 24 mars 2014, prévoit que “Chaque copropriétaire est tenu de s’assurer contre les risques de responsabilité civile dont il doit répondre en sa qualité soit de copropriétaire occupant, soit de copropriétaire non-occupant.”

Pour les locataires

Avant l’application de la loi Alur du 24 mars 2014, l’obligation de souscrire à une assurance habitation ne s’appliquait qu’aux locataires de logements non-meublés. Aujourd’hui, cette obligation s’étend aux locations meublées, saisonnières, ou aux logements de fonction mis à disposition dans le cadre de votre activité professionnelle.

Le locataire est tenu responsable des dommages causés au bien immobilier qu’il loue, ainsi qu’à ceux de ses voisins. Par ailleurs, le propriétaire ne décharge pas sa responsabilité au locataire. Ce dernier doit donc avoir une assurance habitation pour signer le bail, peu importe le nombre d’habitant (location individuelle ou colocation).

Prévenir des dégâts

Une assurance habitation permet de se prémunir, que l’on soit propriétaire ou locataire, contre d’éventuels dommages causés par un sinistre comme :

  • un dégât des eaux ;
  • un incendie ;
  • un cambriolage ;
  • une catastrophe naturelle ;
  • du vandalisme ;
  • etc.

Grâce à l’assurance habitation, l’assuré est indemnisé à hauteur du préjudice subi.

assurance habitation

Connaître ses besoins pour souscrire à une assurance habitation moins cher et adaptée

Liste non exhaustive de toutes les garanties de l’assurance habitation possibles

L’assurance habitation offre de nombreuses garanties, parmi elles :

La garantie dégât des eaux

Elle prend en charge les dommages survenus à la suite d’un dégât des eaux dans son logement ou des dégradations, issues de ce même dégât, survenues chez les voisins.

Un dégât des eaux peut être :

  • une fuite d’eau ;
  • une rupture de conduites ;
  • un débordement ou un engorgement ;
  • une infiltration d’eau ;
  • etc.

Cependant, la garantie dégât des eaux ne prend pas en charge :

  • Les dommages issus d’un défaut d’entretien de canalisations par l’occupant du logement.
  • Les dommages provenant d’un liquide, autre que de l’eau.
  • Les dommages causés par l’humidité et la condensation ;
  • La surconsommation d’eau causant un sinistre ou une fuite ;
  • Les dommages engendrés par négligence ou inattention, comme le fait de laisser un robinet ouvert.

Par ailleurs, la garantie ne rembourse pas les frais d’installation d’une nouvelle tuyauterie, sauf en cas de dégât des eaux dont l’origine est le gel.

Bon à savoir

Les inondations ne sont pas prises en charge par la garantie dégât des eaux, mais par la garantie catastrophes naturelles.

La garantie incendie ou explosion

Cette garantie est prévue au sein de l’assurance habitation multirisques et couvre les biens immobiliers et mobiliers ainsi que les dommages corporels causés par un incendie ou de la fumée dus à un embrasement, une combustion et une conflagration. Ainsi, la foudre est comprise dans la garantie. Elle prend aussi en charge les dommages causés par une explosion ou une implosion. Enfin, les dégradations causées par les pompiers dans le cadre de leur intervention sont indemnisées par la garantie.

Tout incendie ou explosion criminelle ne peut faire l’objet d’une prise en charge par la compagnie d’assurance. De même, s’il s’agit d’une négligence, comme un défaut d’entretien, l’indemnisation pourra se voir réduite, voire supprimée. Si un feu s’éteint seul ou sans aide extérieure, celui-ci ne sera pas considéré comme un incendie et donc pas indemnisé. C’est pourquoi il est important de respecter les mesures de préventions obligatoires comme :

  • Installer un détecteur de fumée dans leur logement ainsi que dans ceux proposés à la location.
  • Effectuer un ramonage des cheminées au minimum une fois par an.

Enfin, certains dommages ne sont pas couverts par la garantie incendie :

  • Ceux fait aux arbres, jardins, potagers et plantations ;
  • Ceux fait au mobilier de jardin ;
  • Ceux causés par des explosifs appartenant à l’assuré ;
  • Ceux causés par des coups de feu tirés par l’assuré ;
  • Ceux causés par la brûlure d’un fer à repasser, d’une lampe ou encore d’un appareil de chauffage.
  • Les dommages électriques, sauf s’il font l’objet d’une garantie spécifique.

La garantie catastrophe naturelle et technologique

Cette garantie couvre les dommages causés aux biens mobiliers et immobiliers du fait d’une catastrophe naturelle. Elle est prévue dans l’assurance habitation multirisques. Une catastrophe naturelle incluse dans la garantie peut être :

  • une inondation ;
  • une sécheresse ;
  • une coulées de boue ;
  • un tsunami ;
  • un typhon ;
  • une avalanche ;
  • un tremblement de terre ;
  • un glissement ou affaissement de terrain.

Les catastrophes technologiques représentent les accidents non-nucléaires comme :

  • Ceux lors de transport de produits dangereux ;
  • Au sein d’un site de stockage souterrain de produits à risque ;
  • Dans une zone industrielle sensible.

Les biens qui ne sont pas pris en charge par l’assurance habitation multirisques ne le seront pas dans le cas d’une catastrophe naturelle. Ainsi, les jardins, les parkings, les plantations, les tombes, qui ne sont pas inclus dans la garantie, telle que “dommages aux bien”, ne feront pas l’objet d’une indemnisation. Par ailleurs, cette garantie ne peut être utilisée qu’en cas d’arrêté interministériel paru au Journal Officiel, annonçant la catastrophe naturelle. De plus, elle est attachée à des franchises à la charge de l’assuré.

Si un bien se situe sur une zone inconstructible, la compagnie d’assurance est en droit de ne pas indemniser le dommage en totalité, voire de l’exclure de la garantie.

La garantie tempête, grêle et neige

La garantie événements climatiques prend en charge les dommages causés par le vent, la grêle, la foudre, ou la neige, comme lors d’une tempête, d’un ouragan, d’un cyclone, d’une pluie importante, de la grêle ou encore de la neige.

L’article L122-7 de la loi du 25 juin 1990 du code des assurances oblige la souscription à la garantie. Lors de la survenance d’un événement climatique, l’assuré doit déclarer le sinistre dans les 48 heures qui suivent.

La garantie bris de glace

Elle protège les éléments en verre d’une habitation, formant une séparation physique avec l’extérieur, comme les baies vitrées, les vérandas, les fenêtres, etc. En revanche, les biens en verre au sein de l’habitation, comme la vaisselle, un écran de TV, des lustres, etc. ne sont pas pris en charge. Cela doit faire l’objet d’une extension de garantie.

La garantie vol

Les dommages issus d’un cambriolage ou de vandalisme sont couverts par la garantie vol prévue dans l’assurance habitation multirisques. Toutefois, pour être indemnisé, des preuves, type effraction, violence, etc, peuvent être demandées par la compagnie d’assurance.

De même, cette dernière peut exiger le renforcement du système de sécurité du logement (alarme, porte blindée, volets anti-intrusion…). Si ces conditions de garantie ne sont pas respectées, l’indemnisation pourra être impactée, voire supprimée.

La garantie attentats

La garantie attentats et actes de terrorisme est obligatoire depuis septembre 1986. Elle prend en charge les dommages issus d’un attentat, d’un sabotage, d’une émeute ou encore d’un mouvement populaire. L’article L126-2 du Code des assurances prévoit la prise en charge des dommages matériels directs, ainsi que les frais de décontamination en cas d’attaque bactériologique et les dommages immatériels.

La garantie dommages électriques

Il s’agit d’une garantie facultative, qui vient compléter la garantie incendie et explosion. Celle-ci indemnise en cas de dommages matériels causés aux appareils électriques ou électroniques par une surtension engendrée par la foudre, un incendie, une explosion ou implosion ou encore un court-circuit. Les biens sont indemnisés en fonction de leur vétusté et selon les conditions du contrat.

La garantie ne couvre pas les lampes, les installations de piscines ou les appareils de plus de 10 ans.

Quelles garanties pour une assurance habitation pas chère ?

Une assurance habitation multirisques avec un bon rapport qualité/prix prévoit des garanties suffisantes aux besoins réels de l’assuré. Un propriétaire ou un locataire peut souscrire à une assurance basique et la compléter de garanties optionnelles, pour une couverture sur-mesure.

Pour un locataire, celui-ci doit au moins souscrire à une assurance habitation prévoyant les risques locatifs :

  • incendie ;
  • dégât des eaux ;
  • explosion.

Cependant, cette responsabilité civile locative ne couvre pas les dommages causés aux tiers. Il faudra souscrire à une garantie supplémentaire pour couvrir ce risque. Par ailleurs, la responsabilité civile vie privée, prévue dans chaque formule d’assurance, est indispensable.

Parmi toutes les garanties d’une assurance multirisque habitation, certaines sont considérées comme indispensables et pouvant être incluses dans une formule pas chère :

  • la garantie capital mobilier ;
  • la garantie cambriolage ;
  • la garantie bris de glace ;
  • la garantie dommages électriques ;
  • la garantie remplacement en valeur à neuf.

Conseils pour trouver une assurance habitation pas chère

Comment est calculé le prix d’une assurance habitation ?

Afin de calculer le prix d’une assurance habitation, certains critères sont pris en compte, parmi eux :

  • La nature du logement : logiquement l’assurance d’un appartement est moins onéreuse que celle d’une maison.
  • L’usage du logement : s’il s’agit d’une résidence principale ou d’une résidence secondaire, ou d’un logement étudiant.
  • La zone géographique : certaines sont plus à risque que d’autres, c’est le cas des grandes villes ou des zones sujettes aux catastrophes naturelles.
  • La surface : plus il y a de pièces dans le logement, plus l’assurance sera chère.
  • L’année de construction du logement.

Le profil de l’assuré est aussi étudié pour le calcul du prix de l’assurance habitation :

  • locataire d’un logement meublé ou non-meublé ;
  • propriétaire occupant ou non-occupant ;
  • résident d’un logement de fonction ;
  • copropriétaire ;
  • le nombre de sinistres rencontrés dans le passé.

Le capital mobilier est aussi un critère d’évaluation. Il s’agit de la valeur des biens mobiliers qui se trouvent dans le logement :

  • objets de valeur ;
  • matériel informatique ;
  • électroménager ;
  • Etc.

Ce coût est estimé par l’assuré qui le transmettra à la compagnie d’assurance. En cas de sinistre, les biens seront indemnisés à leur plus juste valeur.

Annonce

Quelles sont les assurances habitation pas chères ?

Le prix moyen d’une assurance habitation est compris entre 170 et 200 euros par an. Malgré tout, de plus en plus d’assurances habitation pas cher en ligne proposent des formules à des tarifs intéressants. Pour vous aider à trouver une assurance habitation pas cher, vous pouvez faire appel à un courtier en assurances, ou encore comparer les assurances habitation pas cher sur un comparateur d’assurances en ligne.

De son côté, papernest propose une assurance multirisques habitation pas chère. Il est, par exemple, possible de souscrire à une assurance MRH efficace à partir de seulement 5 euros par mois !

L’assurance multirisque habitation papernest inclue :

  • Les garanties obligatoires : incendie, tempête, grêle, neige, dégât des eaux, catastrophe naturelle et technologique, attentat et acte terrorisme, frais et pertes.
  • Les garanties optionnelles : bris de glace et sanitaire, dommages électriques, dépendances, objets de valeur, appareils connectés et nomades.
  • La responsabilité civile : dans la limite de 6 300 000 € pour les dommages corporels et 900 000 € pour les dommages matériels, la défense pénale et recours suite à un accident.

En 2022, le montant de la prime des assurés papernest s’élève en moyenne à 130€.

Pour souscrire à l’assurance habitation papernest au meilleur prix, rien de plus simple ! La souscription se fait en quelques minutes, depuis un smartphone ou un ordinateur. L’assurance Papernest est 100% personnalisable, ce qui assure des garanties et un montant de franchise parfaitement adaptés aux besoins de l’assuré.

En cas d’hésitation, il suffit de faire une simulation sur la web-app de Papernest pour connaître le montant de la prime selon les garanties et le montant de la franchise souhaitée.

Petit budget étudiant: comment choisir l’assurance habitation la moins chère ?

Focus sur l’assurance habitation multirisques

L’assurance habitation pour un étudiant est obligatoire s’il s’agit d’une location ou d’un achat immobilier se trouvant dans une copropriété. De nos jours, le marché des assurances sait s’adapter au petit budget et aux besoins des étudiants. Pour choisir la meilleure assurance habitation pas cher pour étudiant, il est recommandé de faire appel à un comparatif d’assurance habitation.

En effet, le niveau de protection d’une formule dépend du besoin de l’étudiant malgré les garanties minimales (dégât des eaux, incendies, explosions, etc.). Une assurance habitation avec une garantie minimale prend en charge uniquement le logement de l’assuré, mais ne couvre pas les biens personnels et les logements des tiers.

C’est pourquoi, un étudiant devrait souscrire à une assurance multirisques habitation pour une couverture complète. En effet, celle-ci est le contrat d’assurance le plus souscrit en France. Elle inclut trois garanties :

  • la responsabilité civile ;
  • la responsabilité civile privée ;
  • les dommages causés au biens.

Il est possible de prendre une assurance multirisques habitation étudiant, qui propose des garanties minimales et beaucoup de garanties supplémentaires. Cela permet à l’étudiant d’adapter son contrat d’assurance, aussi en fonction de son budget. Par exemple, avec l’assurance multirisques Papernest, un étudiant pourra protéger ses biens mobiles, comme son smartphone ou son ordinateur portable. Il est également possible pour l’étudiant d’assurer ses instruments de musique.

L’obligation de souscrire à une assurance habitation pour un étudiant ne dépend pas de son statut socio-professionnel. Les étudiants possédant une bourse doivent donc souscrire à une assurance multirisques habitation.

Annonce

FAQ

Quel est le prix moyen d'une assurance habitation ?

Malgré les variations des primes d’assurance selon leurs conditions, on peut estimer qu’une assurance habitation à un prix moyen qui se situe entre 170 et 200 euros par an.

Quel est le prix moyen d'une assurance habitation pour une maison par an?

Le prix d’une assurance habitation pour une maison varie selon les régions de France. La région où le prix de l’assurance est le plus élevé est la Corse. Le prix moyen d’une assurance habitation pour une maison en France est de 372 € par an.

Mis à jour le 11 Août, 2022

redaction La rédaction de papercare
Redactor

maylisk

Consultante junior spécialiste de l'assurance habitation