Comment trouver la meilleure assurance habitation multirisques ?

Que vous soyez propriétaire ou locataire, l’assurance habitation multirisques offre une couverture optimale, permettant de souscrire un large choix de garanties en fonction de vos besoins. Zoom sur le contrat d’assurance habitation multirisques.

Annonce

En cas de sinistre, l’assurance habitation multirisques est un contrat multi garanties offrant une couverture efficace et adaptée du patrimoine familial, c’est-à-dire des biens mobiliers et immobiliers, et ce, que l’on soit responsable ou victime. L’avantage principal d’un contrat d’assurance habitation multirisques est, qu’en plus d’offrir des garanties basiques, souvent communes à toutes les compagnies d’assurance, il est personnalisable, grâce à des garanties optionnelles, s’adaptant parfaitement aux besoins de l’assuré. Alors, concrètement, qu’est-ce-que l’assurance habitation multirisques ? Quelles sont les garanties possibles ? Quel est le prix d’un contrat MRH ? Découvrez comment trouver facilement la meilleure assurance habitation multirisques. 

Définition de l’assurance multirisques habitation

L’assurance multirisques habitation (MRH) est un contrat multi garanties permettant de couvrir le patrimoine familial, c’est-à-dire les biens mobiliers et immobiliers, dans le cas d’un sinistre dont on est responsable ou victime. 

L’assurance multirisques habitation est facultative pour les propriétaires, sauf s’il s’agit d’une copropriété. En revanche, en ce qui concerne les locataires, l’assurance habitation multirisques est systématiquement obligatoire. La loi prévoit l’obligation de souscrire, à minima, un contrat d’assurance habitation prenant en charge les risques locatifs : 

  • un incendie ; 
  • un dégât des eaux ; 
  • une explosion. 

Malgré tout, ce minimum légal ne couvre pas : 

  • les biens personnels de l’assuré ; 
  • la responsabilité civile en cas de dommages corporels ou matériels causés à un tiers. 

C’est la raison pour laquelle souscrire une assurance multirisques habitation, avec des garanties plus élevées, est vivement conseillé.

Différentes garanties possibles avec une assurance MRH?

L’assurance habitation multirisques se divise en deux volets de garanties : 

  • la garantie responsabilité civile vie privée couvrant les préjudices causés aux tiers par l’assuré, ses ayants-droits, voire ses animaux domestiques. 
  • la garantie sur le logement et les biens mobiliers.

La garantie incendie-explosion 

Cette garantie fait partie des garanties de base. Elle couvre les dommages matériels causés par un incendie, une explosion, un implosion, une chute de la foudre ou encore les dégâts provoqués pour éteindre le feu. Par ailleurs, certains contrat habitation multirisques comprennent une garantie dommages ménagers prenant en charge les dommages issus d’un excès de chaleur, sans incendie. Par exemple, cela peut-être un fer à repasser tombant sur une moquette. Ici, une franchise est généralement appliquée. 

La garantie dégât des eaux

Elle prend en charge les dommages causés par une fuite, une rupture ou un débordement de canalisation d’eau, des installations à l’intérieur des locaux, des infiltrations de toiture, des terrasses ou de ciels vitrés… Cela peut être aussi les dommages issus d’infiltrations par les joints d’étanchéité au pourtour des installations sanitaires et au travers des carrelages, d’infiltrations au travers des balcons, de fuites, ruptures, engorgements, débordements et renversements de récipients… Cette garantie n’indemnise pas les réparations de la partie de la construction ou de l’appareil à l’origine du dommage. De même, elle ne prend pas en charge : 

  • Les dommages issus d’un défaut d’entretien de canalisations par l’occupant du logement. 
  • Les dommages provenant d’un liquide, autre que de l’eau. 
  • Les dommages causés par l’humidité et la condensation ; 
  • La surconsommation d’eau causant un sinistre ou une fuite ; 
  • Les dommages engendrés par négligence ou inattention, comme le fait de laisser un robinet ouvert.   

La garantie vol 

Cette garantie prend en charge la disparition, la destruction ou encore la détérioration des biens mobiliers résultant d’un vol, d’une tentative de vol, d’acte de vandalisme. Ces faits doivent être compris dans le contrat et l’assuré doit en apporter la preuve. De même, cette dernière peut exiger le renforcement du système de sécurité du logement (alarme, porte blindée, volets anti-intrusion…). Si ces conditions de garantie ne sont pas respectées, l’indemnisation pourra être impactée, voire supprimée. 

Certains biens mobiliers sont garantis pour un montant limité. C’est le cas des objets de valeur, des bijoux, des espèces, le mobilier des dépendances… À noter que certaines compagnies d’assurance suppriment leurs garanties au bout de 90 jours consécutifs ou cumulés dans une même année.

La garantie vandalisme 

Elle prend en charge les dommages matériels issus d’un acte de vandalisme. Il s’agit d’un complément de la garantie vol et n’intervient généralement qu’à l’intérieur des locaux, dans le cas d’une effraction, escalade ou usage de fausse clés. 

La garantie bris de glace 

Cette garantie couvre les dommages matériels, type bris ou fissures, encourus par les vitres, les fenêtres, les baies vitrées, les velux, les garde-corps, ainsi que les verres et glaces du mobilier. En revanche, les biens en verre au sein de l’habitation, comme la vaisselle, un écran de TV, des lustres, etc. ne sont pas pris en charge. Cela doit faire l’objet d’une extension de garantie. 

La garantie catastrophe naturelle 

Il s’agit d’une garantie obligatoire, prévue par la loi. Au regard de cette dernière, sont considérés comme les effets des catastrophes naturelles « les dommages matériels directs non assurables ayant eu pour cause l’intensité anormale d’un agent naturel lorsque les mesures habituelles à prendre pour prévenir ces dommages n’ont pu empêcher leur survenance ou n’ont pu être prises ». Une catastrophe naturelle incluse dans la garantie peut être une inondation, une sécheresse, une coulée de boue, un tsunami, un typhon, une avalanche, un tremblement de terre, un glissement ou affaissement de terrain. Elle couvre aussi les catastrophes technologiques comme ceux lors de transport de produits dangereux, au sein d’un site de stockage souterrain de produits à risque ou encore dans une zone industrielle sensible. 

Par ailleurs, cette garantie ne peut être utilisée qu’en cas d’arrêté interministériel paru au Journal Officiel, annonçant la catastrophe naturelle. De plus, elle est attachée à des franchises à la charge de l’assuré. 

À noter que si un bien se situe sur une zone inconstructible, la compagnie d’assurance est en droit de ne pas indemniser le dommage en totalité, voire de l’exclure de la garantie. 

La garantie tempêtes, grêle et neige 

La garantie événements climatiques couvre les dommages causés par le vent, la grêle, la foudre, ou la neige, comme lors d’une tempête, d’un ouragan, d’un cyclone, d’une pluie importante, de la grêle ou encore de la neige. 

L’article L122-7 de la loi du 25 juin 1990 du code des assurances prévoit la souscription à la garantie. Lors de la survenance d’un événement climatique, l’assuré doit déclarer le sinistre dans les 48 heures qui suivent.  

À noter que la compagnie d’assurance à le droit d’exclure de la garantie certains bâtiments ou biens ne présentant pas une résistance suffisante aux évènements climatiques. 

La garantie attentats 

La garantie attentats et actes de terrorisme est obligatoire depuis septembre 1986. Elle couvre les dommages issus d’un attentat, d’un sabotage, d’une émeute ou encore d’un mouvement populaire. L’article L126-2 du Code des assurances prévoit l’indemnisation des dommages matériels directs, mais aussi les frais de décontamination en cas d’attaque bactériologique et les dommages immatériels. Les victimes d’un attentat ou d’un acte de terrorisme sont indemnisées par le fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et d’autres infractions (FGTI) pour les dommages corporels. Les dommages matériels sont pris par la garantie attentats. 

 Comment varie le prix d’un contrat d’assurance MRH ?

Le prix d’une assurance habitation multirisques peut fortement varier suivant un certain nombre de paramètres :

  • Le type de logement : maison, appartement, studio… 
  • La localisation du logement : suivant qu’il se situe au rez-de-chaussée ou au dernier étage, le tarif peut varier. 
  • La superficie du logement : le nombre de pièces, la surface habitée, les dépendances, la présence d’un terrain supplémentaire. 
  • La zone géographique dans laquelle se situe le logement : zone inondable, zone de montagne, zone à risque de catastrophe naturelle… 
  • Le profil de l’assuré : propriétaire ou locataire, étudiant.
  • Les options supplémentaires : dommages électriques, un garage supplémentaire, une garantie jardin ou piscine.
  • Le montant du capital mobilier : une estimation des objets et meubles présents dans le logement. 
  • La franchise du contrat d’assurance habitation multirisques. 

Quels que soient vos paramètres, il vous est possible de trouver l’assurance habitation la plus abordable pour vous.

Bon à savoir

Chaque compagnie d’assurance peut fixer librement le tarif de l’assurance habitation multirisques.

 

 Comment protéger ses biens matériels avec la MRH?

La plupart du temps, l’assurance habitation offre une protection efficace pour les biens matériels de l’assuré. Elle prend en compte la couverture relative au vol, en cas d’effraction. En revanche, afin d’être correctement indemnisé, il est nécessaire, au moment de la signature du contrat d’assurance habitation multirisques, de bien estimer la valeur des biens mobiliers. Les cotisations de l’assurance peuvent s’avérer très élevées en fonction de la valeur des biens estimés et des risques représentés. 

En cas de sinistre, l’assuré devra, malgré l’estimation des biens au moment de la signature du contrat, montrer des justificatifs, comme des factures. Par ailleurs, il ne peut pas déclarer plus de biens qu’il n’a en sa possession. Cependant, s’il a pour projet d’acquérir des biens matériels dans un futur proche, il est possible faire une surestimation. Attention, a contrario, une estimation des biens, en dessous de leur valeur réelle, dans le but de payer des mensualités plus faibles, peut lui porter préjudice en cas de sinistre. 

L’estimation des biens mobiliers se fait de deux manières, en fonction du contrat d’assurance habitation multirisques : 

  • Selon la valeur réelle, c’est-à-dire en tenant compte de l’usure de l’objet. 
  • Selon la valeur à neuf, c’est-à-dire que l’indemnisation sera à hauteur de la valeur d’origine, durant toute la durée du contrat.

Ainsi, la valeur des biens et le mode de calcul vont influer sur le coût de la cotisation. 

Annonce

 Réussir à trouver la meilleure assurance habitation MRH

Il existe de multiples assureurs et de nombreuses formules d’assurance habitation multirisques. De fait, il est indispensable, afin de trouver la meilleure assurance, de comparer les différents contrats. En effet, la simulation d’assurance habitation offre la possibilité de trouver une formule adaptée à ses besoins. 

De nombreux comparateurs d’assurances gratuits en ligne existent. Il suffit simplement de renseigner quelques informations pour que celui-ci propose des offres coïncidant avec sa situation : 

  • Le type de logement dans lequel vous habitez : un studio, un appartement, un duplex, une maison… 
  • Une description de votre logement : la superficie, le nombre d’étages, l’année de construction, le nombre de pièces…
  • S’il s’agit d’une résidence principale ou secondaire. 
  • Une estimation de la valeur de vos biens. 
  • Votre statut : locataire, propriétaire, colocataire, étudiant
  • Vos sinistres des 36 derniers mois.

Chez papernest, nous mettons à disposition un comparateur d’assurance habitation multirisques sur notre web-app ou sur notre site Internet. Grâce à lui, vous obtenez une estimation du prix de votre assurance habitation en seulement 5 minutes. 

Cependant, mettre en concurrence les tarifs des devis d’assurance habitation édités par le comparateur d’assurance n’est pas suffisant pour trouver le contrat qui vous correspond le mieux. En effet, il est indispensable de prendre en compte ces éléments :

  • les conditions générales et particulières des différentes offres ;
  • la valeur de vos biens mobiliers ;
  • les différentes franchises et leur montant ;
  • les garanties incluses, ainsi que les exclusions de garanties ; 
  • les garanties complémentaires ; 
  • le montant des cotisations ;
  • les plafonds d’indemnisation ;
  • les délais de carence. 

 

Chez papernest nous vous proposons une assurance multirisques habitation pas cher et efficace. Par exemple, il est possible de souscrire à une assurance MRH en ligne pour seulement 5 euros par mois. 

L’assurance habitation multirisques papernest inclue :

  • Les garanties obligatoires : incendie, tempête, grêle, neige, dégât des eaux, catastrophe naturelle et technologique, attentat et acte terrorisme, frais et pertes. 
  • Les garanties optionnelles : bris de glace et sanitaire, dommages électriques, dépendances, objets de valeur, appareils connectés et nomades. 
  • La responsabilité civile : dans la limite de 6 300 000 € pour les dommages corporels et 900 000 € pour les dommages matériels, la défense pénale et recours suite à un accident. 

 

Il est facile et rapide de souscrire à l’assurance habitation multirisques en ligne papernest. Si vous le souhaitez, tout peut se faire depuis un smartphone ou un ordinateur. Par ailleurs, l’assurance papernest est 100% personnalisable, ce qui assure la possibilité d’inclure de nombreuses garanties, avec un montant de franchise parfaitement adapté à vos besoins.

Annonce

 Résilier assurance habitation MRH

Il est possible de résilier son assurance habitation multirisques dans plusieurs situations. 

Le premier cas de résiliation est celui lors de la première échéance du contrat d’assurance. En effet, la loi n°2005-67 du 28 janvier 2005 facilite la résiliation des contrats d’assurance tacitement renouvelables. La compagnie d’assurance a l’obligation de notifier l’assuré, au minimum 15 jours avant la date d’échéance, du renouvellement du contrat. À partir de la date d’envoi de l’avis d’échéance (figurant sur le cachet de la poste), l’assuré dispose de 20 jours pour mettre un terme à son contrat. Dans le cas où la compagnie d’assurance manquerait à cette obligation, l’assuré a le droit de résilier le contrat après la date d’échéance, sans préavis ou justification nécessaires. Il devra simplement envoyer sa lettre de résiliation par courrier recommandé, avec accusé de réception. La compagnie d’assurance devra rembourser la partie de la prime ou de la cotisation non utilisée, dans un délai de 30 jours à compter de la date d’effet de résiliation. 

Le deuxième cas de résiliation est défini par la loi Hamon, qui autorise de résilier son contrat d’assurance à n’importe quel moment, après un an d’engagement, sans avoir à justifier le motif. Ici aussi, la démarche est simple, il suffit d’envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception à la compagnie d’assurance. La résiliation prend effet un mois après la réception de la demande. 

Enfin, le dernier cas de figure dans lequel un assuré peut résilier son contrat d’assurance est lors d’un changement de situation, comme un déménagement, un divorce, une modification de la profession… Le Code des assurances autorise l’assuré à résilier son contrat d’assurance dans les trois mois suivant la date du changement de situation. Celle-ci est effective un mois après la notification à la compagnie d’assurance. 

 Bonus : obtenir une attestation multirisques habitation 

Si vous êtes locataire, vous devez présenter une attestation d’assurance habitation. En souscrivant une assurance habitation multirisques, vous disposez automatiquement de ce document. Pour l’obtenir, vous pouvez faire la demande auprès de votre compagnie d’assurance directement sur le vôtre espace personnel en ligne ou par téléphone. 

FAQ

Prix moyen d'une assurance habitation MRH

En France, en 2022, le prix moyen annuel d'une assurance habitation multirisques est de 195 € pour un appartement et de 350 € pour une maison. De même, le prix moyen de chaque grande ville de France est le suivant :

  • Paris : 101 euros ;
  • Lyon : 92 euros ;
  • Bordeaux : 92 euros ;
  • Nantes : 69 euros ;
  • Marseille : 100 euros ;
  • Aix en Provence : 101 euros ;
  • Toulouse : 101 euros.
  • Strasbourg : 87 euros
  • Rennes : 65 euros
  • Grenoble : 95 euros

Quelle assurance habitation pour le propriétaire ?

Un propriétaire a tout intérêt à souscrire une assurance habitation multirisques permettant une protection complète. En effet, celle-ci pourra couvrir à la fois les murs du logement, mais aussi tout ce qui se trouve à l’intérieur, ainsi que les dommages matériels, immatériels ou corporels causés à un tiers. Il pourra aussi souscrire des garanties optionnelles telles que :

  • Responsabilité civile ;
  • Vol et vandalisme ;
  • Bris de glace ;
  • Dommages électriques ;
  • Piscine/spas/équipements ;
  • Jardin ;
  • Chambres en location ;
  • Canalisations extérieures ;
  • Etc.

Mis à jour le 11 Août, 2022

redaction La rédaction de papercare
Redactor

maylisk

Consultante junior spécialiste de l'assurance habitation